Un couteau Mora c’est quoi ?

Définition rapide et partielle : C’est l’Opinel suédois.

Mais allons un peu plus loin si vous le voulez bien.

Mora est une ville située en Suède, elle est un peu l’équivalent de notre Thiers nationale ou de la germanique Solingen : une ville de coutellerie.

La tradition coutelière de Mora remonte au début du 18ème siècle.

De nos jours la plupart des petites fabriques se sont concentrées en une seule usine et entreprise : Mora of Sweden.

Voilà pour le décor.

Mais qu’ont elles de si spécial ces fameuses lames suédoises ?

Essentiellement deux choses :

– Une émouture particulière, dite scandinave, qu’on ne trouve pas sur les couteaux français par exemple. D’après mon expérience cette émouture a de bonnes performances en générale et surtout n’a pas son pareil pour tout ce qui concerne le travail du bois. Qu’il s’agisse de tailler un piquet de tente vite fait ou de réaliser une sculpture détaillée, l’émouture scandinave est la plus efficace. L’aiguisage des couteaux est également plus facile avec une émouture scandinave.

– Un rapport qualité / prix imbattable. Les lames des couteaux Mora sont fabriquées avec des aciers suédois d’excellente qualité mais de façon industrielle et en grande série. Cela permet à l’entreprise de présenter certains modèles à moins de 10 €, jusqu’à 30 – 40 €. Oui je sais il y a des couteaux Mora coûtant plus de 40 €, mais je ne les prends pas en considération, car c’est le prix maximum que je suis prêt à mettre dans un couteau industriel avec manche et étui en plastique.

C’est principalement pour ces deux raisons que je suis particulièrement convaincu par les couteaux Mora. Je les utilise pour cuisiner, bricoler mais également pour le bushcraft et à la pêche.

D’une manière générale, il n’y a pas qu’en Suède qu’on fabrique et utilise ce type de couteau. De nombreux fabricants en produisent en Norvège et surtout en Finlande généralement avec des matériaux plus traditionnels (manche en bouleau + bois de rennes et étuis en cuir).